Ludochaordic
Fantaisies programatico-ludiques

Opération « dur à cuire »

Couverture du jeu

Cette semaine, j'ai eu l'occasion de tester Operation Hard Case, un court jeu de rôle de Paolo Jose Cruz, qui se décrit comme « un jeu d'infiltration / exploration one-shot avec cases hexagonales & 1 PV pour 1 à 2 joueurs ».

Le pitch de ce petit jeu de rôle m'avait tapé dans l'œil à l'automne dernier, et je suis ravi d'avoir enfin pu le tester avec un ami.

Operation Hard Case est court, autant en durée de partie, environ une heure, qu'en contenu : 4 pages, couverture comprise, que j'ai imprimé sur une seule feuille recto-verso.

Operation Hard Case est une proposition ludique atypique : un jeu coopératif tactique pour 2 joueurs, où la carte et les obstacles sont générés aléatoirement, sans nécessitée de roleplay mais qui s'y prête très bien.

Et surtout, Operation Hard Case est un hommage assumé à la série de jeux vidéos Metal Gear. Encore plus même qu'un Dog Bear, que j'avais déjà mentionné ici. Ambiance, équipement, ennemis, opérateur radio, mélange action-infiltration... tout y est !

Metal Gear Solid V: Ground Zeroes by Kuvshinov-Ilya
Metal Gear Solid V: Ground Zeroes by Kuvshinov-Ilya

Je ne vais pas résumer les règles ici, tant elles sont concises, mais je voudrais mentionner quelques mécaniques de jeu qui m'ont particulièrement plu.

Tout d'abord, les joueurs alternent à chaque scène entre le rôle d'Opérateur, le personnage central de l'histoire (PJ) envoyé en mission, et Mission Control, l'opérateur radio qui transmet des informations à l'opérateur sur ce qui l'attend sur le terrain. L'alternance est en soi déjà une idée très chouette, mais je trouve surtout ce rôle de MC particulièrement intéressant : il ne s'agit pas d'un MJ classique de jeu de rôle, mais plus d'un PJ uniquement présent par radio. La dynamique n'est pas celle du MJ qui entretient une tension dramatique en dosant l'adversité. On est là plutôt dans une sorte de coopération asymétrique où les deux joueurs tentent de battre le jeu. C'est assez original et surprenant !

En terme de règles toujours, on trouve les moves et les "+/-1 forward" familiers des joueurs de jeux Powered by the Apocalypse, mais cette fois intelligemment segmentés en deux groupes, accessibles selon si l'Opérateur a été détecté (Exposed) ou non (Stealth). Enfin, petite cerise ludique sur le gâteau des mécaniques bien huilées, l'Opérateur n'a pas de points de vie mais doit sacrifier un élément d'équipement lorsqu'il rate un jet en situation critique.

Pour notre partie de test à deux, nous avons perdu dans la 4e zone sur les 6, et la difficulté nous a semblé haute et très dépendante des jets de dé. J'ai refait une partie en solo, pour tester l'équilibrage et essayer de trouver la tactique optimale. Bien que je pense avoir trouver le meilleur choix de moves possible, mes jets de dé m'ont fait perdre avant d'avoir nettoyé la 2e zone...

Malgré cette légère frustration, je me suis bien amusé durant ces parties à voir la situation progresser de SNAFU en FUBAR, pour finir par assister à la fin tragique de l'agent Placid Dingo, abattu par un soldat en armure lourde.

J'ai fait quelques suggestions à l'auteur sur itch.io en suggérant par exemple d'introduire un move additionnel de support au MC, pour réduire quelque peu la difficulté.

Voici donc mon petit bilan sur ce jeu en définitive :

Ce que j'ai aimé Ce que j'ai moins aimé
➕ la concision des règles & le format de partie courte ➖ la haute difficulté dépendant majoritairement des lancers de dés
➕ l'inspiration Metal Gear Solid ➖ il manque peut-être un move au MC, accentuant la coopération
➕ la génération des zones ⬡ et leur exploration
➕ les équipements qui servent de PV
➕ les moves segmentés en 2 phases de jeu
➕ le rôle de Mission Control, différent de MJ
➕ l'alternance MC-opérateur tout au long de la partie

Il faut également souligner la qualité de la mise en page : la maquette est réussie, joliment structurée et illustrée.

Solid snake stencil