Ludochaordic
Fantaisies programatico-ludiques

Jeux multijoueurs en local sur PC

Je crois que j'envisage d'écrire un article sur ce sujet depuis que j'ai créé ce blog ! J'ai retrouvé ces notes datant d'au moins 5 ans, déposées au fin fond d'un fichier texte :

Dans tous ces jeux, un des plaisirs principaux provient de la découverte, à deux ou plus, des règles du jeu. Aussi je tâcherai de ne pas en dire trop, mais juste assez pour vous allécher un peu.

Je vais essayer de respecter cette contrainte d'écriture fixée par mon moi d'il y a plusieurs années 😄

Cet article va donc recenser quelques uns de mes coups de cœur vidéo-ludiques de ces 20 dernières années, parmi les jeux sur PC pouvant se jouer à au moins 2 sur le même écran. J'espère que certains vous donnerons envie de rassembler quelques amis ou cousins pour les tester !

Super Bomberman 2 sur SNES

Screenshot du jeu Super Bomberman 2 sur SNES

Un de ceux auxquels j'ai le plus joué ado, avec mes cousins notamment, jusqu'à 4 sur un même clavier !

Je me souviens passer plusieurs minutes avant chaque partie à configurer quelles touches du clavier serait attribuées à quel joueur, dans l'interface de l'émulateur de Super Nintendo Snes 9x. Il fallait se dépêcher car l'impatience montait rapidement :) A noter qu'il est possible de jouer sous Linux / Mac / Windows.

Cette version du jeu contient 10 niveaux différents et la possibilité de jouer avec des bots. Le gameplay est ultra classique mais je ne m'en suis jamais lassé ! Surtout que certains niveaux et certains power-ups ouvrent des possibilités tactiques. Le gant par exemple est redoutable car il permet de projeter des bombes par-dessus les murs, et même d'un côté du niveau à l'autre !

Windjammers

Screenshot du jeu Windjammers

Toujours sur émulateur Super Nintendo, il s'agit cette fois d'un jeu de duel bien particulier : on s'affronte avec un frisbee super-sonique !

Je crois qu'à première vue il est facile de sous-estimer le fun que ce jeu procure :) Les matchs sont très courts, les échanges rapides et tendus... La palette de coups est très réduite mais cela rend le jeu facile à prendre en main et le positionnement sur le terrain un élément clef.

Ayant joué à ce jeu dans mes années collège-lycée, quelle n'a pas été mon (agréable !) surprise de le retrouver... à mon travail. C'est en effet un des jeux favoris à l'espace détente de oui.sncf à Nantes 😆 J'en déduis que je ne suis pas le seul a avoir été marqué par ce jeu, d'autant plus qu'il a été porté sur au moins 5 consoles depuis sa sortie en 1994.

GLTron

Screenshot du jeu GLTron

Aaaah GLTron... Tant d'heures scotchés après les cours devant un jeu si minimaliste... Parfois, à nouveau, à 4 sur le même clavier ! Ou alors le quatrième jouait à la souris, un peu laborieusement...

À ne pas s'y tromper : il ne s'agit absolument pas d'un jeu de course ! Le but est d'être le dernier survivant en lice, et tout le monde joue contre le temps et l'espace qui s'amenuise... Après quelques parties je vous promets inévitablement quelques commentaires du type « Mais... Comment t'as fait pour passer là ?? »

Un jeu de réflexes encore une fois, open-source et compatible Windows / Mac / Linux, sans aucune variété de niveaux mais doté de quelques paramètres permettant de varier les plaisirs : vitesse du jeu, taille du terrain...

Jump'n Bump

Screenshot du jeu Jump'n'bump

Un jeu de plate-forme cette fois, mais toujours aussi minimaliste et faisant appel à nos instincts primaires. Jusqu'à 4 joueurs sur le même clavier. Je ne vous en dit pas plus, mais ce n'est pas parce que vous incarnez de mignons lapins sautant partout que ce jeu est destiné à de jeunes enfants...

Le jeu date de 1998 et a été open-sourcé dès l'année suivante comme emailware. Il existe sous Windows et sous Ubuntu. A l'époque je le lançais avec DOSBox...

Enno Rehling a porté le code en HTML+Javascript. Vous pouvez jouer à cette version en ligne ici: https://lucas-c.github.io/jump-n-bump/

Il existe aussi une version remastered permettant jusqu'à 8 joueurs et des manettes de jeux, ainsi qu'un éditeur de niveaux : https://domarius-games.itch.io/jump-n-bump-remastered

Super Mario War

Screenshot du jeu Super Mario War

Exactement le même principe de jeu, mais cette fois dans l'univers de Mario, avec plus de 1000 niveaux différents, des power-ups à foison et plein de modes de jeux : GetTheChicken, Domination, CTF, ...

Super Mario War est open-source (C++), compatible Windows / Linux / Mac, supporte les manettes de jeux... un party game idéal. Je crois néanmoins y avoir joué moins de parties qu'à Jump'n Bump.

KRYP

GIF animé du jeu KRYP

A la fois OVNI dans cette liste et véritable petit coup de cœur il y a 3 ans, j'ai découvert Kryp via le site Warp Door.

Ce jeu gratuit de ditto, le créateur de Gonner, a comme particularité de ne nécessiter qu'un bouton par joueur ! Rassemblez amis, famille ou collègues et demandez-leur d'appuyer sur une touche du clavier sur l'écran d'accueil et c'est parti !

C'est encore un jeu très minimaliste, mais s'il peut paraître un peu brouillon ou aléatoire lors des premières parties, il se révèle nécessiter réflexes et sens tactique. La mécanique de jeu très maline est pensée pour limiter une partie à 2 ou 3 minutes, pour mieux les enchaîner à l'infini.

Enfin et pour ne rien gâcher, je le trouve visuellement assez épatant !

nidhogg

GIF animé du jeu Nidhogg

On revient à du duel avec ce jeu du prolifique créateur Messhof. C'est aussi le premier jeu payant de cette liste, à 10 € sur Steam ou Humble Bundle hors soldes. À noter qu'il existe une version "2" que je n'ai pas testé, où les graphismes changent radicalement.

Le GIF animé ci-contre révèle l'essentiel du gameplay, qui s'étoffe de sauts, de parades haute ou basse et de la possibilité de lancer son arme. Les combats s'enchaînent de manière frénétique à travers différents tableaux, jusqu'à ce qu'un joueur obtienne aux termes de plusieurs victoires la récompense ultime...

Très addictif et jubilatoire, ce jeu « indé » mérite vraiment d'être essayé !

A défault de jouer à l'original, inégalable, notez qu'il existe une version parodique très complète et gratuite, EGGNOGG+. Les contrôles sont parfois aléatoires, le level design est moins réussi, mais le jeu reste très amusant !

Samurai Gunn

GIF animé du jeu Samurai Gun

Un jeu assez similaire, avec un gameplay un poil plus épuré (pas de niveaux de parades différents) mais qui permet cette fois de s'affronter jusqu'à 4, voir de jouer en co-op contre des vagues de ninjas.

On retrouve le même équilibre « attaques d'escrime illimitées » / « attaques à distance rationnées » que dans Nidhogg, et la possibilité de parer des balles est très jouissive !

Et puis c'est bien connu, les samouraïs qui utilisent des armes à feu n'ont pas d'honneur...

La bande son de doseone est très bonne, mélangeant sonorités japonisantes et rap. J'imagine très bien le thème de Samurai Gunn dans un film de Tarantino par exemple. Je la préfère même à celle de Nidhogg pourtant excellente, étrange et hypnotique.

La page officielle du jeu n'existe plus, mais il peut être acheté pour 14 € sur Steam. Création du développeur Beau « Teknopants » Blyth, un deuxième épisode devrait sortit très bientôt sur Nintendo Switch, accompagné d'une BD dans le même univers du dessinateur français Valentin Seiche.

Towerfall Ascension

GIF animé du jeu Towerfall

Que de joyeux souvenirs que ces heures passées à progresser dans le mode « histoire » coopératif ou bien en arène où les coups bas pleuvent, devant un vidéo-projecteur avec une manette de Xbox vissée entre les mains. Avec bien sûr, toujours un bouton pressé pour encocher une flèche dans mon arc tendu...

Multi-plateformes, issu à l'origine d'une game-jam, les superlatifs vont me manquer pour décrire Towerfall Ascension, tant il représente la quintessence des jeux que j'aime. Direction artistique, action frénétique, ergonomie, level design, durée de vie, fun... tout est « aux petits oignons ».

Il est à 15 € sur Steam, et de tous les jeux commerciaux présentés ici c'est sans hésiter dans celui-ci que je vous recommanderais de mettre vos biffetons.

Crawl

Screenshot du jeu Crawl

Dernier des jeux de cette liste que j'ai découvert, Crawl est un jeu de dungeon crawling compétitif et asymétrique. Avec des Gros Pixels.

En clair, lors d'une partie de Crawl, chaque joueur est associé à un héro ainsi qu'à un panthéon maléfique. Tandis qu'un seul joueur contrôle un héro à l'écran, tentant de monter de niveau et de s'équiper à travers le donjon, ses camarades prennent possession dans chaque pièce qu'il traverse des pièges et monstres tentant de le liquider, en faisant également évoluer en puissance ces derniers petit à petit...

Si notre première partie était franchement bordélique et faite de très mauvais choix tactiques, le concept est original et je me suis beaucoup amusé dans un rôle comme dans l'autre. Nous avons un peu râlé lorsque la sélection aléatoire d'équipement vendu par le marchant favorisait un joueur, ou quand un autre adoptait fourbement une tactique de « grève des monstres », mais le jeu n'en reste pas moins drôle et équilibré. Vous le trouverez à 15 € sur Steam, et y jouer vous donnera l'occasion d'affronter Gabe Newell comme boss final d'un des donjons !

Conclusion

Je l'assume complètement, il s'agit avant tout d'un article « madeleine de Proust ».

Mais quel plaisir de replonger dans ces pépites ! Je vous recommande chaudement d'en rassembler plusieurs sur une clef USB à ramener lors votre prochaine soirée vidéo-ludique 😉

Bien sûr je n'ai effleuré que le plus gros de l'iceberg, mettant de côté d'autres grands classiques que j'ai adoré, comme Puzzle Bobble ou Super Smash Bros sur (émulateur) Nintendo 64. Ou bien des jeux ayant très mal vieilli comme Island Wars ou Blobby Volley, auquel je me souviens avoir joué en cours de Technologie au au collège. Ou encore de vieux jeux indés de développeurs maintenant reconnus, comme 0space ou DasUberleben de Beau « Teknopants » Blyth, ou Jet Pack BasketBall de Messhof. Il y a enfin de nombreux autres jeux récents que j'ai beaucoup apprécié sans les nommer ici, comme les excellents BattleBlock Theater & Castle Crashers, ou Wand Wars qu'il faudra un jour que je compare à Lethal League.

Pour conclure je vais en mentionner un dernier tout de même, un jeu Flash minimaliste gratuit où certains reconnaîtront l'ancêtre de Spy Party, Puji.

À venir cette année (peut-être) : un autre article où j'aimerais évoquer quelques bons souvenirs de jeux vidéos coopératifs.

En attendant je serais ravis de lire vos propres recommandations dans les commentaires, où vos propres anecdotes de partie que cet article ont pu rappeler à votre mémoire !

EDIT [2019/02/16] : Je rajoute à cette liste Super Crate Box Together testé hier soir : sans être inoubliable, cette version co-op (jusqu'à 4) d'un petit jeu gratuit des hollandais de Vlambeer est suffisament hypnotique, avec l'envie d'en refaire toujours « une dernière » pour faire un meilleur score, pour que je vous le recommande ici !