Vous reprendrez bien un peu de Sombre ?

Sombre : la peur comme au cinéma est un jeu de rôle d’horreur contemporain. Il met en scène des antihéros qui essaient de survivre dans un monde particulièrement violent et hostile. L’univers de jeu proposé est celui des films d’horreur, soit un monde contemporain particulièrement dur où fous dangereux et maniaques du découpage de viande humaine sont légion.

Site officiel : TerresEtranges.net. Trailer :

J'ai déjà eu l'occasion d'évoquer ce JdR dans deux précédent articles.

Lors d'une après-midi la semaine dernière avec quatre amis, tous rôlistes chevronnés, nous avons joué trois scénarios Sombre Zéro, la variante la plus minimaliste du système de jeu de Johan Scipion.

Voici donc un petit retour sur ce triple feature.


⚠️ ATTENTION: spoilers! Ce qui suit divulgâche des rebondissements scénaristiques. MJs only 😉


Overlord

Loup-garou
Illustration tirée de la BD World War Wolves

Scénario officiel de type « survival forestier coopératif », issu de Sombre n°2 et d'environ 15min.

Efficace pour introduire les mécaniques Sombre Zéro à de nouveaux joueurs, mais vraiment très court : les joueurs auraient aimé prolonger cette micro-partie. J'aurais sans doute dû annoncer la durée estimée d'emblée.

Les Grimmies

Petit chaperon rouge

En fin de session, autre scénario officiel « survival forestier coopératif » issu de Sombre n°6, pour une durée de 20min ou 45min.

J'avais envie de jouer ce scénario depuis plusieurs mois... Il me semblait fourmiller d'idées intéressantes : l'ambiance « conte de Grimm » qui finit mal (les joueurs ont adhéré à fond), la mécanique des boosters, le sentier torique, les piles de 3 monstres / lieux tirés aléatoirement... MIAM !

Malheureusement, j'ai fait l'erreur de le jouer en format « semi-flash », avec un chrono de 30min. A posteriori, j'aurai mieux fait de le jouer en format « court », sans chrono. Les joueurs auraient apprécié, je crois, pouvoir prendre leur temps, s'imprégner de l'ambiance. Et moi aussi : 26 pages croustillantes de scénario commenté, pour 30min de jeu, c'était méga frustrant en fait. Durant cette partie nous avons tous été trop pris par le temps, pressés d'enchaîner les affrontements par ce chrono qui tourne...

C'est d'ailleurs là au final ma grosse déception avec ces deux scénarios : ils sont complètement axés sur le combat. Difficile d'instaurer une ambiance inquiétante lorsque les mécaniques de jeu poussent essentiellement à s'entretuer ! Les joueurs ont d'ailleurs fini par « piger le truc », et se sont jeté à trois simultanément sur le dernier monstre pour lui régler son compte, sans chercher à songer au roleplay ou à des solutions alternatives. Car c'est bien au final le but du scénario : de la baston gore & creepy.

Si je fais rejouer Les Grimmiers, je laisserai tomber le chrono et je remplacerai l'objectif explicite de « vaincre les 3 monstres » par « échapper de la forêt ». Les joueurs devraient trouver un moyen d'échapper à la boucle du sentier, avec plusieurs solutions envisageables :

  • effacer les inscriptions sur la pierre levée, où un dessin du sentier est clairement visible, et qui est la clef de cet enchantement magique
  • rentrer dans le jeu du Loup et le convaincre de guider les PJs en-dehors de la forêt (en échange de quoi ? ...)
  • forcer la sorcière à rompre le sort, par la force sans doute
  • trouver un moyen pour suivre discrètement l'Ogre dans les bois en se protégeant de leur toxicité (un gros TGCM d'ailleurs)

Cela demanderait un peu de préparation, comme cela impliquerait plus de roleplay avec les PNJs et pas d'affrontements systématiques. Quels sont les comportements des PNJs si les PJs se cachent ? Comment éviter de mourir dans la forêt ? Comment se comporte la rivière si les PJs y plongent ? (le courant pourrait former une boucle, comme le sentier...)

Pour la postérité, voici les paires de lieu / monstre que j'ai tiré :

  1. Le Loup dans La chaumière (dans le lit)
  2. La Sorcière à La pierre levée
  3. L'Ogre à La rivière

La Maison de la Sorcière

La maison de la sorcière

Le « plat principal » de milieu de session ! Un scénario d'Axel Tentacle, de la chaîne Youtube Jeudi JdR, partagé sur le forum TerresEtranges.net, inspiré de REC & Blair Witch. J'ai d'ailleurs employé la bande son du jeu vidéo de 2019 comme ambiance sonore, et c'était parfait !

1973, vous incarnez de jeunes adolescents, nouveaux arrivants dans une petite ville américaine. Quelques jours après une rentrée des classes désastreuse, pour vous intégrer, vous devez faire vos preuves devant les autres jeunes du village en entrant dans « la maison de la sorcière »...

Des trois scénarios, c'est celui-ci qui nous avons tous préféré. Cette fois, l'objectif n'est clairement pas le combat, il faut survivre et s'enfuir. Avec en plus l'obligation de traverser toute la maison, aller-retour ! Splendide.

J'avais pris soin de laisser entendre que la sorcière semblait bien n'être qu'une pure légende urbaine... Les joueurs ont tout de suite eu une belle trouille en la croisant, terrés dans la salle de bain, alors qu'ils n’apercevaient que sa silhouette et ses doigts crochus passer dans le couloir !

Une fois à l'étage les PJs, rusés, ont bloqué la porte du palier avec un meuble du couloir de l'étage, pour empêcher la sorcière de monter les rejoindre. Bien vu, mais ce meuble est ensuite devenu un obstacle pour eux lorsqu'il a fallu redescendre 😁

Plus tard, un des PJs a succombé face à la sorcière, transpercé par ses ongles noirs. Celle-ci l'a alors bercé comme un bébé, semblant adopter son cadavre comme son enfant... J'ai ensuite fait jouer au joueur du PJ mort son propre cadavre devenu « enfant fantôme », et ça a très bien fonctionné !

Un peu plus tard encore, tandis que les PJs se cachent comme ils peuvent dans la salle du rituel, la sorcière y entre, attirée par du bruit. Elle ne les repère pas, et se met à balayer (avec son balai de sorcière) le sol ou sont jonchés des ustensiles du rituel. Petit moment creepy tandis que la sorcière rumine d'une voix éraillée « satanés gamins... quel désordre... si je les attrape... »

Mention spéciale à la mise en page du PDF, claire et structurée, avec même un plan détaillé de la maison (que j'ai progressivement révélé aux joueurs) 😍

Merci Axel Tentacle pour ce scénario !! Il fait définitivement partie de mon top 2 pour Sombre Zéro, avec Deep Space Gore.

EDIT [2 janvier 2021] : j'en profite pour mentionner la sortie d'un copieux (143 pages) recueil de scénarios par Julien DeathAmbre De Monte @DarkFarm : Terminatrice.pdf. Génial !