Ludochaordic
Fantaisies programatico-ludiques

Génie domestique

Vous êtes un dieu mineur, un genius loci, dans un petit village calme du sud de l'Angleterre dans les années 60.

Castle Combe, Wiltshire, England by Robert Lennon - CC BY 2.0

Voici le pitch de Genius Loci, le JdR monopage de Grant Howitt auquel nous avons joué lors de notre session hebdomadaire.

Tout commence avec la création des PJs à partir d'une table aléatoire. Les protagonistes de cette histoire sont donc :

  • Nelson, dieu d'un petit parc animé. Légèrement conservateur, il est à l'image de l'amiral éponyme dont la statue trône dans son cher "square"
  • Lili, déesse d'une école primaire fermée suite au départ de la ville de tous les professeurs, à l'apparence de petite fille, un ourse en peluche sans tête dans les bras
  • Glenn, dieu débonnaire mais dangereux du pub local, dont le sous-sol abrite de sombres activités illicites

La création de PJ inclue également de définir ce qu'il aime à la folie et ce dont il a le plus peur, à partir de deux tables dédiées, ainsi que 3 choses intéressantes à propos d'elle ou lui. Petite astuce pour ces derniers traits : suggérez-leur, s'ils sont en manque d'inspiration, de poser la question aux autres joueurs.

Pour finir, et c'est la phase qui a eu le plus de succès, les joueurs dessinent leur village. J'ai tracé le cours d'eau qui passe ici, puis les joueurs ont ajouté à tour de rôle, et avec beaucoup d'enthousiasme, maisons, commerces, rues, fermes et champs. Bienvenue à Goldenshire !

En parallèle, je tire dans une table la menace qui plane sur le village et qui servira de moteur dramatique à la partie, ainsi que 2 autres genius loci PNJs. Pendant que je note quelques idées de personnages et d'événements à faire intervenir dans l'histoire, je leur demande de faire un tour de parole pour dire ce que leur dieu pense de celui de leur voisin de gauche.

Et c'est parti ! 3h30 de partie qui débutent doucement sur un dimanche printanier où les PJs vont petit à petit se rendre compte que la forêt locale - Tom, un autre genius loci - est menacée par un dieu de l'élevage de poulets en batterie.

A posteriori les joueurs m'ont dit qu'ils avaient trouvé un peu laborieux le début de partie, ne sachant trop quoi faire / dans quelle direction allait le scénario. Pour ma part j'ai beaucoup aimé planter ce décor de village champêtre et paisible, ses personnages et ses turpitudes.

Parmi les événements notables de la partie :

  • un fermier interrogé de manière musclée dans le sous-sol du pub de Glenn, puis saoulé jusqu'à plus soif pour lui faire oublier l'interrogatoire
  • une offrande à la déesse de la rivière pour qu'elle fasse pleuvoir afin d'éteindre un incendie
  • un tuyau infini à l'extrémité d'une lance à incendie de pompier
  • un tribunal des petits dieux du village rassemblé dans la cantine de l'école abandonnée pour juger un dieu malveillant, et qui vote au final pour le dévorer collectivement et rituellement

Photo de la table de notre session de jeu

A la fin de la partie, nous étions unanimement très content de ce petit jeu !

Pour un jeu monopage, je pense qu'il a une très bonne rejouabilité. D'ailleurs le mythe de la divinité du foyer est antédiluvien. On le retrouve dans beaucoup de cultures sous différentes formes, et c'est donc un gros potentiels d'histoires !

J'ai vraiment bien aimé le système de résolution des actions, ultra simple mais moteur d'éléments de narration, ainsi que le système des "conditions" représentant les différents types de "blessures" que peuvent subir les genius loci. Même la petite table pour déterminer l'attitude des PNJs face au PJs est bien pensé et bien utile ! Vraiment, ce jeu est un condensé ultra efficace de mécaniques de jeu futées.

Pour avoir un autre son de cloche sur ce jeu, je vous invite à jeter un œil au compte-rendu de lapartidulundi sur ce jeu.

Voici une petite table supplémentaire comme "extension" / "aide de jeu", pour donner un but supplémentaire à vos PJs, si vous souhaitez jouer plus en mode "sandbox" :

d6 For your domain, you crave
1 More visitors
2 To grow
3 More births & deaths
4 To have people stay longer
5 To be the scene of important events
6 To embellish